Must have des marques : La newsletter

Que se soit pour la promo sur le dernier pull à froufrou ou encore la nouvelle collection hiver de votre magasin déco préféré, on a tous eu droit à la newsletter.

 

newsletter -photo libre de droit

 1- La newsletter est une forme d’engagement.

Avons nous besoin d’une newsletter ou pas ? C’est la question que l’on se pose tous à un moment donné en tant de marque / entreprise.

Tout d’abord, il faut savoir que l’emailing est un format extrêmement apprécié en webmarketing. Ceci est une forme de fidélisation tout en restant à la pointe des innovations technologiques.

Seul hic : pour envoyer une newsletter, il faut avoir un certain doigté !

Il faut créer du contenu, inventer des visuels, valider des templates, analyser le reporting. Si vous souffrez d’un manque de temps, il faudra penser à d’autres options (enfin, vous faites comme vous voulez).

 
2-
 Chaque newsletter est unique.

La première chose à faire est de songer à l’angle que vous voulez donner à votre newsletter, ce petit quelque chose qui la rendra unique. Faut-il faire la promotion d’articles de blog ? D’évènements ? 

La clé d’une bonne newsletter s’adresse aux besoins de l’audimat que vous visez.

newsletter pour un événement

 

3- Une bonne newsletter, c’est une question d’harmonie.

Et si on utilisait la technique 80/20 pour notre newsletter ?

Afin de proposer quelque chose d’attrayant, il faudra se tourner vers 80% de contenu intéressant  ainsi que 20% de promotion.

Par exemple, envoyer 2/3 d’articles liés à sa spécialité et 1/3 de contenu lié sur les clients et les prochaines offres.

Et surtout attention ! On ne veut pas ressembler à ces entreprises qui nous assaillent avec des promotions que l’on reçoit minimum 3 fois par jour. Soyez attrayant, pas importunant !

 

4- Il faut informer les abonnés avant qu’ils ne s’inscrivent.

Suite au choix de la ligne éditoriale, vous devez informer les abonnés en s’abonnant à la newsletter. Donnez-leur l’envie d’en savoir plus, le besoin de rester en contact, mais surtout n’oubliez pas d’être honnête. 

Vous pouvez créer un petit trailer afin que les visiteurs puissent avoir une première approche face au contenu proposé.

 

5- L’objet de mail doit allier originalité et accroche.

D’après une étude, 75% des abonnés n’ouvriront pas votre newsletter. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les statistiques. Alors la question que l’on doit se poser est simple : pourquoi clique-t-on sur un mail et pas sur un autre ? 

La réponse est simple: tout dépend de l’objet du mail. 

Autant dire qu’on a la pression ! Il faut donc être créatif pour trouver des accroches attirantes.

 

6- Un design simple vous sauvera la mise.

Le design est extrêmement important. Il vous suffit de créer une formule simple et surtout créative : des visuels, des taglines, et des titres. Cela vous permettra de gagner du temps sur le long terme. Cela vous servira également à attirer les lecteurs vers le site ou le blog sans qu’ils aient envie de s’attarder sur le mail.

 

7- Les balises alt, c’est important.

Le visuel est essentiel dans la communication. Une image de qualité, une vidéo innovante peuvent multiplier le taux d’engagement. Sauf que… La plupart des internautes visualisent leurs emails en désactivant la fonction « images ». Il faudra donc préconiser des balises alternatives qui apparaissent en lieu et place des visuels.

 

8-Permettez aux abonnés de se désinscrire facilement.

Cela peut sembler contre-intuitif. Cependant, la possibilité de se désinscrire est la condition afin de maintenir une liste de diffusion qualitative et des lecteurs engagés. Ca ne sert à rien d’envoyer une newsletter à quelqu’un qui ne veut pas la recevoir (cela paraît logique ! En plus, vous risquez d’être catalogué comme Spam). Vous l’aurez compris ce n’est pas sorcier de faire une newsletter, il faut juste se creuser un peu les méninges.

Avant de vous quitter,  on s’est dit que ce serait bien gentil de notre part de vous montrer quelques newsletters plutôt stylées afin que vous puissiez vous inspirer (attention, on a pas dit plagiat!) 

 

 

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à aller checker notre article sur les tendances 2019 en webmarketing

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *