Alexa: assistant vocal pratique ou menace pour la sphère privée ?

L’assistant vocal d’Amazon facilite la vie – mais il apporte aussi des dangers. Digi’Times vous explique tout ce qu’il faut savoir sur Alexa.

Alexa, c’est quoi ?

Alexa est un haut-parleur du géant américain Amazon. Cet assistant vocal pour la maison réagit à votre voix, il répond à vos questions et il est même capable de commander des articles en ligne ou d’allumer la lumière dans votre maison.

Alexa est tout le temps en mode stand-by, pour l’activer il faut juste dire son nom : « Alexa ! » – vraiment pratique.

De plus, Amazon vante la qualité d’Alexa de toujours vous entendre, même si la musique est forte.

 

Alexa - avantages vs menances : Digi'Times vous explique tout ce qu'il faut savoir
Beaucoup d’utilisateurs craignent que Alexa ne respecte pas leur sphère privée. photo: pixabay

Alexa, une menace pour la sphère privée ?

Pour toujours fonctionner, Alexa doit toujours écouter. Cela alarme beaucoup d’experts de protection des données.

Alexa n’oublie pas simplement les ordres que vous lui donnez tous les jours. Au contraire : Amazon enregistre et analyse chacune de vos paroles. Et en ce qui concerne le transfert des données aux tiers, Amazon a du mal à s’exprimer clairement.

Achats curieux

Une maison de poupée et deux kilos de biscuits : Une mère américaine était pas mal étonnée quand elle s’est aperçue qu’Alexa a effectué cette commande. Évidemment, l’assistant vocal avait une conversation avec la jeune fille de cette dame.

Pour éviter des achats imprévus, Alexa dispose quand même d’une fonction de verrouillage par un code de chiffres.

Réceptif aux attaques cyber-hacking ?

Le britannique Mark Barnes a découvert que les versions d’Alexa qui sont sorties entre 2015 et 2016 sont faciles à manipuler. Pour cela, il faut quand même que le hacker ait un accès physique à votre assistant vocal.

Un accès à votre assistant vocal qui est effectué lors d’un hacking du WiFi connecté est plus probable.

 

Ce qui gène la plupart de gens, c’est le traitement électronique des données par Amazon. Dans ce cas-là, chacun doit décider s’il apprécie des publicités hyper personnalisées ou si le trop est l’ennemi du bien.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *